AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Un Coucou après bien longtemps...
Mar 22 Nov 2016 - 11:18 par Kain

» Un Noël réussi?
Jeu 7 Jan 2016 - 17:27 par Anton Reynisson

» Pour ceux à qui la lecture fait même pas peur !!!
Mar 24 Nov 2015 - 20:22 par Galatée

» Absences temporaires
Dim 22 Nov 2015 - 22:49 par Poséidon

» Les cosplay
Sam 21 Nov 2015 - 13:24 par Arkhos

» Gods of Egypt (Film)
Ven 20 Nov 2015 - 11:31 par Arkhos

» Anton happy birthday
Mer 18 Nov 2015 - 15:16 par Galatée

» Présentation Taranis
Mer 18 Nov 2015 - 15:12 par Galatée

» Saint Seiya Online Thailande (Perfect World)
Ven 13 Nov 2015 - 12:00 par Arkhos

» Arkhos
Mar 10 Nov 2015 - 2:34 par Arkhos

Artiste du mois: Camille Addams
javascript
Livre d’or
SIGNER

Voir tous les messages

Partagez | 
 

 Poste de garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Poséidon
EMPEREUR DES MERS
EMPEREUR DES MERS
avatar

Nombre de messages : 3702
Emploi RP : Dieu du RSM

MessageSujet: Re: Poste de garde   Mer 7 Oct 2009 - 21:00

[Suite de ]

Lorsque le nuage d'eau se dissipa, les marinas purent voir leur royaume, juste devant eux. Le plus étonné fut certainement Aniki!

- Majesté?! Majesté?! Vous êtes de retour?! C'est extraordinaire... Et... Ayrs? Arys, est-ce qu'il va bien? Et mais, mais... Faënor, Areala?

Le pauvre garde ne savait plus où donner de la tête, ni quoi penser. Amphitrite se tourna vers les marinas et leur sourit:

- Mes mais, je vous remercie. Sheena, tu as sacrifié dix ans de ta vie pour notre royaume, je te remercie. Arys, tu as tout tenté pour venir en aide à ton amie et tu nous as donné une leçon de courage, je te remercie. Faënor, tu as voulu donner ta vie pour ce que tu aimais, sans jamais perdre ce qui te caractérise: tu es plus que jamais un marinas exemplaire, je te remercie. Areala, mon coeur a entendu tes paroles et a été touché. Grâce à toi, j'ai pu sortir de la prison où Neptune m'a enfermé. Et pour cela, je te suis très reconnaissante. Merci Areala, merci à vous tous...

Faënor, tout inconscient qu'il était, se mit à tousser et éclaboussa le visage d'Areala de sang...

_________________
Marinas un jour, Marinas toujours!!!

Touchàtou a écrit:
"Je viens de gagner le droit de porter cette écaille. Que m'importe le nombre de chevaliers au service de Poséidon? Je suis là moi, et d'autres viendront.

Parce que nous sommes "demain", n'est-ce pas Léosotaure?
"


Revenir en haut Aller en bas
Areala
GENERAL DE LA SIRENE MALEFIQUE
 GENERAL DE LA SIRENE MALEFIQUE
avatar

Nombre de messages : 483
Postule pour : pour une vie pleine de bonheur
Emploi RP : Gardien du pilier de l'Atlantique Sud et de pommier Sacré

Feuille de personnage
PVs:
368/410  (368/410)
PCs:
500/1300  (500/1300)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Jeu 8 Oct 2009 - 13:57

Après avoir supplié Amphitrite, la jeune musicienne avait fermé les yeux et serré plus encore le chevalier contre elle. Lorsque sa main frôla celle de Sheena, et que celle-ci la serra fort dans la sienne, Areala crut ressentir une légère pression sur son autre main…

Non, son cœur lui hurlait que ce n'était pas une simple impression! Faënor était encore vivant!

Loin de comprendre qu'elle était le centre d'attention de Neptune _et les raisons pour lesquelles elle l'était_, la jeune fille ne prêta plus d'intérêt qu'à celui qu'elle aimait. Elle ne réalisa ni l'apparition d'Amphitrite, ni même Tylorios et Neptune s'avancer menaçants vers elle.

Tout serrait bientôt terminé! Amoureusement, elle porta la main ensanglantée de Faënor à ses lèvres et y déposa un baisé… Tandis que Neptune lançait son épée…

La muette, épuisée des derniers jours _sans dormir et presque sans manger_, exténuée par toutes ces émotions, par cet ultime effort _et par cette explosion de cosmos à laquelle ni son corps ni son esprit n'étaient préparés, s'évanouit tandis qu'autour d'eux, tout disparaissait… Comme si tout n'était qu'un sombre rêve!


- Majesté?! Majesté?! Vous êtes de retour?! C'est extraordinaire... Et... Ayrs? Arys, est-ce qu'il va bien? Et mais, mais... Faënor, Areala?

- Mes mais, je vous remercie. Sheena, tu as sacrifié dix ans de ta vie pour notre royaume, je te remercie. Arys, tu as tout tenté pour venir en aide à ton amie et tu nous as donné une leçon de courage, je te remercie. Faënor, tu as voulu donner ta vie pour ce que tu aimais, sans jamais perdre ce qui te caractérise: tu es plus que jamais un marinas exemplaire, je te remercie. Areala, mon coeur a entendu tes paroles et a été touché. Grâce à toi, j'ai pu sortir de la prison où Neptune m'a enfermé. Et pour cela, je te suis très reconnaissante. Merci Areala, merci à vous tous...

Des voix au loin… Areala ne chercha pas même à comprendre pourquoi elle entendait Aniki prononcer les noms d'Arys, de Faënor… Et le sien…

Puis cette voix si douce qui la remerciait… La muette finit de tomber sur le sol, faisant retomber également le corps de Faënor qui toussa du sang sur son visage… Les deux instruments tombèrent à leur tour sur le sol.



- Areala!

Sheena posa doucement Arys sur le sol tandis qu'Aniki, hésitant sur la marche à suivre, décida de sonner le cor d'alarme… Il n'en avait pas le droit: ils n'étaient pas attaqués, mais c'était la façon la plus simple et la plus rapide d'amener ici assez de gardes pour porter les trois marinas à terre et ensanglantés au centre de soin!

Et puis… Et puis le retour de leur souveraine méritait l'attention de tout le royaume!

Sauf la sienne, car le garde se précipita sur son ami… Arys était mal en point! Mais un coup d'œil vers Faënor lui indiqua que le chevalier l'était plus encore. Areala était couverte de sang également, et il ne s'imagina pas que c'était celui du chevalier.

Pour Aniki, l'attente parut une éternité, où donc étaient les autres gardes? Il avait pourtant soufflé trois fois dans le cor! Accourant de part et d'autres de la cités, les gardes ne comprirent pas vraiment la situation, mais Aniki donna les ordres et personne ne le contesta… En d'autres circonstances, pour leur avoir fait croire à une attaque de l'ennemi, Aniki aurait eu droit aux représailles directes de ses camarades en colère!


- Doucement! Doucement bande de brutes! Vous ne voyez pas qu'ils sont gravement blessés? Vous voulez finir de les tuer?

Bandes d'abrutis! Faites doucement je vous dis!

Toi là bas! Et toi! Vous êtes affectés à la garde des portes de la ville!


- Mais… Mais Aniki! C'est mon jour de repos!

- PAS DE CONTESTATION!!

Ah ça, Aniki savait se faire respecter… Il ordonna à "ses" hommes de transporter les trois marinas au centre de soin, il s'occupa, avec deux autres, de transporter Arys.

Ceux qui restèrent, armés jusqu'aux dents, contemplaient Amphitrite sans comprendre, toujours, ce qu'il venait de se passer…

Sheena se baissa pour prendre les deux instruments tombés sur le sol… Et une petite pierre verte _non, rouge_ qui traînait auprès de la flûte dorée.


*Dix ans… Dix ans! Enfin…*

La femme chevalier pénétra enfin chez elle, après dix longues années d'absence… Un regard sur Amphitrite lui rendit le sourire: ces années n'avaient, finalement, pas été vaines!
Pourtant, tout en suivant Amphitrite vers le palais, malgré les acclamations des marinas à la vue de leur souveraine _ou de son âme?_, Sheena ne parvenait pas encore à réaliser tout ce qu'il venait de se passer.




[suite pour Areala, au centre de soins]

_________________
Code couleur: #CC6699
Revenir en haut Aller en bas
Voji
GENERAL DU DRAGON DES MERS
GENERAL DU DRAGON DES MERS
avatar

Nombre de messages : 1758
Postule pour : une vie heureuse
Emploi RP : gardien de Pilier bénévole

Feuille de personnage
PVs:
700/700  (700/700)
PCs:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Sam 10 Oct 2009 - 15:57

[Voji vient de chez lui]

Voji arriva au poste de garde quelques instants après Miaka. Quelle ne fut pas sa surprise de voir le nombre de personnes déjà présentes. Près des deux gardes habituellement en poste à l'entrée du royaume, Voji vit Roran. Le capitaine avait été plus rapide que lui...

*Mais... Il n'y a pas l'air d'avoir de combats ici!*

Car tout était plus ou moins calme. Miaka était là aussi, ainsi que plusieurs autres personnes. Roran fit un signe à son ami, et Voji s'approcha de lui.

- Hoa, tu es venu aussi? Rassure-toi, il n'y a pas de problèmes. Il y avait urgence, alors Aniki n'a rien trouvé de mieux que le cor d'alarme.

Roran présenta le-dit Aniki, garde fidèle au poste, à Voji.

- Oui, il y avait plusieurs blessés, dont deux assez grave, alors... D'autres gardes les ont déjà emmenés au centre de soin, il n'y a plus rien à craindre ici.

- Des blessés? De qui s'agissait-il?

- Un groupe de marinas infiltrés chez Neptune. Ils ont réussi à ramener Amphitrite, notre reine! Elle a prit la direction du palais, pour aller retrouver Poséidon. Mais si tu veux, Sheena est restée: tu peux aller lui parler.

Voji suivit le regard d'Aniki et vit une jeune femme, adossée à la cabane des gardes, qui regardait le ciel.

- C'est le chevalier Sheena. Elle était en mission chez Neptune depuis des années, c'est normal que tu ne l'aies jamais vue.

Voji acquiesça du regard. Il allait demander plus d'explications au chevalier.

- Et les autres?

Il restait encore plusieurs personnes qui Voji ne connaissait pas. Roran, heureusement, semblait avoir réponse à tout:

- Des apprentis, qui sont venus comme toi, en pensant devoir défendre la cité. Je peux te les présenter, si tu veux...

- Merci, Roran, plus tard. Aniki, merci pour tout! Bonne chance pour ta mission...

Voji avait déjà rencontré Aniki à plusieurs reprises, sans jamais avoir su à qui il avait affaire: il enviait Roran de connaître autant de marinas...

Le général allait se diriger vers Sheena, mais auparavant, avait une affaire à régler. Il se dirigea vers Miaka, qui se tenait un peu à l'écart:


- Nous nous sommes inquiétés pour rien.

Voji perçut chez Miaka une envie de paix, comme si la jeune fille voulait oublier tout ce qu'il lui avait dit. Comme si elle voulait revenir au temps où ils s'étaient connus et avaient combattus côte à côte, en Eten. Mais c'était terminé. La Miaka qu'il avait rencontré en Eten, vêtue de son armure, n'était pas celle qu'il avait devant lui. Le voir comme cela, fragile et enceinte, fit frissonner Voji.

- Oui, et heureusement. S'il y avait eu un ennemi, tu te serais battue... Tu vois, au moins, que ça ne va pas? Miaka, tu portes notre enfant. Alors, il faut absolument que tu fasses attention!

- Et quand j'aurai fini de le porter, il faudra l'élever, que crois-tu? Et donc, ne plus jamais défendre ce qui m'est cher? C'est ça, la vie, selon toi?

Voji repensa à Léos et à tous les souvenirs que le vieux chevalier lui avait montré.

- La vie est triste, c'est comme ça. Mais cela ne doit pas nous empêcher de profiter des moments de joie que nous aurons. Si tu poursuis dans cette voie, tu finiras par te faire tuer. Et tu nous laisseras seuls nos enfants et moi. Je ne veux pas que ça arrive.

- Et toi, tu es invincible? Pourquoi est-ce que je devrais me cacher en Eten pendant que toi, tu risques ta vie?

- Le Royaume d'Eten est en paix. Pas le mien! Cette guerre est la mienne...

Miaka ravala un sanglot naissant.

- Puisque c'est comme ça...

Miaka s'évanouit en une fine poussière d'étoiles qui se dispersa au vent. Etait-elle retournée chez lui, près d'Oliviane, ou avait-elle quitté le royaume? Voji le saurait bien assez vite. En attendant, il se dirigea vers Sheena. Le chevalier leva la tête vers lui, une fois qu'il fut assez proche. Son air mélancolique n'échappa pas à Voji, pas plus que les deux instruments - une lyre et une flûte - qui se trouvaient à ses côtés.

- Je te salue, chevalier. Tu sembles bien soucieuse, en cette triste soirée. Tout va bien, tu n'es pas blessée?

- Triste soirée? Sa Majesté Amphitrite vient de rentrer au Royaume, la soirée est à la joie et la fête, pas à la tristesse.

Voji réalisa que le retour chez elle d'Amphitrite passait inaperçu. Et c'était bien normal: avec le cor sonné par Aniki, les marinas devaient se tenir chez eux, en priant pour que les assaillants soient repoussés au plus vite. Seuls ceux qui étaient venus au poste de garde, ceux qui avaient emmenés les blessés au centre de soin et ceux qui avaient vu Amphitrite rentrer au palais devaient savoir. Tous les autres ignoraient encore la bonne nouvelle.

- La soirée est à la fête, mais un air de peine flotte par ici, tu ne trouves pas? Tu as l'air préoccupée...

- Je repense aux récents événements. Je viens à peine de rentrer, alors qu'il y a peu de temps, je n'aurais pas donné très cher de la vie de mes compagnons.

Voji vint s'adosser à la cabane près d'elle.

- Raconte-moi: que s'est-il passé? Comment est la vie, chez Neptune? J'aimerais que tu me parles de lui, et de ses chevaliers...

Sheena haussa les sourcils.

- Qui es-tu, pour t'intéresser comme ça à la vie chez Neptune?

- Je suis Voji, général du Dragon des Mers. Je ne suis pas arrivé au Royaume depuis très longtemps, nous n'avons pas encore pu nous rencontrer.

Le général vit quelque chose changer dans le regard de Sheena.

- J'ai entendu parler de toi, Voji. Chez Neptune, tu as une belle réputation. L'apprenti de Tylorios - ton père - est rentré et nous a raconté comment tu l'as vaincu.


- Iruka... Alors il est rentré là-bas...

- Il est courageux, car il a dû affronter la colère de Tylorios. Le général des Abysses est très respecté et très craint. J'ai moi-même été témoin de sa puissance. Il a beaucoup parlé de toi à Neptune. Un jour, tu seras sans doute face à lui.

Sheena et Voji échangèrent un regard entendu: le général sut que Sheena savait énormément de choses très intéressantes sur Neptune et, surtout, Tylorios; tandis que le chevalier sut que Voji se préparait déjà à affronter son père.

- Quelle est donc cette mission qui a permis le retour d'Amphitrite?

- Je ferai demain un rapport complet à Poséidon. En tant que général, tu seras certainement convié à cette audience. Mais je ne sais pas tout: je n'ai intégré cette mission qu'alors qu'elle était déjà bien avancée.

- Amphitrite est de retour: pourquoi t'inquiètes-tu, alors?

L'air ennuyé de Sheena n'avait pas disparu depuis tantôt. Le chevalier se mit à expliquer à Voji: malgré le retour d'Amphitrite, tout n'allait pas si bien.

- Nous sommes rentré à cinq. Outre Amphitrite et moi, il y avait le chevalier Faënor, la muse de Poséidon Areala et le garde royal Arys. Mais il reste encore des marinas en danger, chez Neptune. Mon ami Eryx est parmi eux.

- Pourquoi est-il en danger?

- Maintenant que Neptune sait que je l'ai trompé, il va sûrement soupçonner tout ceux que je côtoyais. Et Eryx est une des personnes avec qui j'étais le plus souvent. J'espère qu'il ne lui arrivera rien... Mon apprenti, Jorba, y est également. Tel que je le connais, il est capable de faire des bêtises... Oui, Amphitrite est de retour, mais certaines choses n'auraient pas du se passer comme cela!

- Faënor, Areala et Arys sont blessés?

- C'est cela. Ces trois-là ont fait preuve d'un grand courage. Arys a subit un interrogatoire mené par Neptune lui-même. Le Seigneur des Mers n'a pas pour habitude d'être très délicat, et Arys restera sans doute marqué très longtemps par ces quelques heures passées dans les geôles de Neptune. Faënor, lui, s'est battu avec ton père, entre autre. Il a particulièrement bien résisté, mais Tylorios n'a pas d'égal parmi les chevaliers des mers.

- Faënor a affronté mon père?

Voji se promit d'aller chercher conseil auprès de ce Faënor. S'il avait résisté devant Tylorios... Mais ce nom, Faënor, lui semblait étrangement familier... Peut-être en avait-il entendu parler, un jour? Ce devait être un chevalier comme Léos, célèbre dans tout le royaume.

- Faënor est très gravement blessé et ses jours sont en danger. Tu risques de devoir attendre un peu avant de pouvoir le voir. Et Areala nous a tous beaucoup étonné. C'est une musicienne de grand talent, mais il semble qu'elle possède une cosmo-énergie hors du commun. Digne des chevaliers... C'est elle qui a permit à l'âme d'Amphitrite de se libérer du bijou dans laquelle elle était enfermée. Et, inconsciemment, elle a combattu Neptune!

- Elle a combattu Neptune?

- Juste avant que nous ne quittions son royaume, Neptune l'a attaquée, en lui lançant son épée. J'ai essayé de nous protéger en nous faisant partir le plus rapidement possible, mais c'était trop tard, j'ai cru qu'Areala allait se faire transpercer. Cependant, au dernier instant, j'ai cru voir une forme sombre se dresser et détourner l'épée. Je crois qu'il s'agissait d'une sirène, une sirène qu'Areala aurait invoquée pour la protéger. Et le plus invraisemblable est qu'elle ne s'en est pas rendu compte, j'en suis sûre.

- Poséidon aurait donc bien choisi sa muse...

- Je ne sais pas de quoi le futur sera fait. Mais toi, Voji...

Au même moment, des bruits de cris se firent entendre dans le royaume. Voji constata que les apprentis qu'il ne connaissait pas étaient partis: il ne restait plus que Sheena et lui, ainsi que Roran et Aniki. Ces deux-derniers se rapprochèrent des chevaliers.

- Je crois que la nouvelle du retour d'Amphitrite commencent à faire son chemin...

- Oui. Pour l'heure, Amphitrite sera trop occupée. Elle va sans doute passer du temps avec Poséidon. Mais elle devrait s'adresser rapidement aux marinas. Je vous conseille de ne pas vous tenir trop loin du palais...

Sheena se leva, tout en donnant les deux instruments de musique à Aniki.

- J'ai cru comprendre qu'Areala était amie avec Faënor et Arys, je suppose que tu la connais bien. Remets-lui ces deux instruments...

Elle fit ensuite un signe à Roran:

- La nuit promet d'être longue. Mais n'oubliez pas, vous trois: la réaction de Neptune sera à la hauteur de sa colère. Faites la fête si vous le voulez, mais dès demain, tenez-vous prêts...

Quant à Voji, le général eut droit à une accolade de la part de Sheena:

- Quant à toi, Voji... Retiens bien les noms de tes camarades au centre de soin. Ce seront tes futurs compagnons de combat. En tant que général, tu te dois de connaître chacun des marinas qui se battra pou ce royaume. Et surtout, sois patient. Tu affronteras Tylorios bien assez tôt...

Voji promit de faire du mieux qu'il pourrait, et Sheena s'en alla, rentrant dans son royaume après dix ans d'absence.

Les trois hommes restèrent un moment au poste de garde: après quelques minutes, ils entendirent quelqu'un crier qu'Amphitrite était de retour.


- Malheureusement, je vais devoir rester ici. Pas de fête pour moi!

- Quand arrive la relève?

- Dans quelques heures! Et là, entre aller voir Faënor, Arys et Areala, rentrer chez moi m'occuper de ma petite Mylène, et dormir un peu, je ne risque pas de pouvoir m'amuser beaucoup!

- Mon pauvre Aniki! Tu devrais demander ta mutation! Garde royal, par exemple, ça c'est beaucoup mieux! Avant que des ennemis n'arrivent au palais, des dizaines d'années risquent de s'écouler! C'est le dernier endroit où ils pourraient accéder!

- Des marinas viennent bien de s'introduire dans le palais de Neptune... Je comprends que ta tâche est ingrate, Aniki. Mais que tu la remplisses avec autant de courage ne te donne que plus de mérite!

Voji et Roran finirent par laisser Aniki.

- Je vais rentrer chercher Moãna. On se retrouve plus tard au palais, Voji?

- Je ne crois pas. Je m'y rendrai demain matin. Je dois voir Poséidon, pour bien des questions. Mais cette nuit, je vais essayer de dormir...

Chacun partit de son côté: Roran chez lui, pour amener Moãna au palais et faire la fête, malgré ses récentes blessures. Voji chez lui, retrouver Oliviane et - peut-être - Miaka, et dormir s'il le pouvait. Aniki resta au poste de garde, seul désormais, attendant patiemment la relève, pour aller voir ses amis au centre de soin...


[Voji repart chez lui]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poste de garde   Dim 13 Déc 2009 - 16:37

L’homme avait marchait toute la journée dans les différentes plaines pour se retrouver ici, au début de l’aventure. Il avait entendue parler de se royaume, où chacun servait un dieu, le dieu des océans, et même si les autres dieux, qui chacun avait son territoire et demandait de la manœuvre, avait besoin de lui, lui avait choisi le royaume des océans.

Il était enfin arrivé, Tantale était arrivé, d’un homme sans pouvoir, les gens de cette cité ferait de lui un presque dieu, peur trac, ces sentiments l’habitait, car devant lui, la grande porte se dressait, avec deux gardes pour la garder.

Une seule question lui brulait sa langue, une question qui déciderait de tout, car comme il en avait entendu parler, les dieux qui cherchaient de la manœuvre, avait besoin d’homme prêt à risquer leurs vies, et Tantale était un homme de cette trempe là.

Car s’il avait choisi les océans, c’était que dans les océans, il avait déjà, faillit y trouver la mort, mais à chaque fois, chaque noyade ou combat avec une de ces bêtes terribles qui habite les océans, il avait émergé plus fort qu’avant, et à chaque fois, en retournant à la surface, et foulant la terre de ses pieds, Tantale n’avait qu’une envie, à chaque fois, y retourner !

C’était dans les océans qu’il avait passé le plus de temps, alors se serait pour les océans qu’il mourrait.

Maintenant, au moment où son imagination l’emporté sur les choses qui allaient s’offrir à lui, il fallait la poser cette question, et prenant son courage à deux mains, il dit :

« Bonjour, je m’appelle Tantale, et j’aimerai accéder à cette cité, est-ce possible ??? »

Maintenant, les dès étaient jeté, il n’avait plus qu’à attendre, attendre que les océans le prennent, une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon
EMPEREUR DES MERS
EMPEREUR DES MERS
avatar

Nombre de messages : 3702
Emploi RP : Dieu du RSM

MessageSujet: Re: Poste de garde   Lun 14 Déc 2009 - 18:25

- Bonjour, je m’appelle Tantale, et j’aimerai accéder à cette cité, est-ce possible ???

Les deux gardes, en voyant approcher l'homme seul, s'étaient préparés: arme à la main, ils attendaient attentivement. Depuis l'annonce officielle de la guerre, ils devaient redoubler d'attention, se méfier à chaque instant d'une offensive neptunienne. Et davantage depuis quelques temps, depuis le retour d'Amphitrite dans la cité...

Aniki, l'un des gardes, s'avança vers le jeune inconnu:


- Sois le bienvenu, Tantale. Tu l'ignores peut-être, nous ne permettons plus aux étrangers de pénétrer notre cité sans avoir auparavant prouver leur honnêteté.

Le second garde vint se placer aux côtés d'Aniki.

- D'où viens-tu, Tantale? Et que viens-tu faire ici?

Derrière les deux gardes, les grandes portes n'attendaient que d'être ouvertes pour laisser Tantale entrer dans le Royaume Sous-Marin...

_________________
Marinas un jour, Marinas toujours!!!

Touchàtou a écrit:
"Je viens de gagner le droit de porter cette écaille. Que m'importe le nombre de chevaliers au service de Poséidon? Je suis là moi, et d'autres viendront.

Parce que nous sommes "demain", n'est-ce pas Léosotaure?
"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poste de garde   Lun 14 Déc 2009 - 20:12

Tantale s’était arrêté devant se poste de garde, à présent, après avoir posé la question de sa destiné, il devait à présent se justifier, parlé de sa vie, son enfance, ses ambitions et sentiments, une incursion dans sa vie, car apparemment, il n’était pas le premier contre qui les gardes, se méfiaient, qu’importe, rien que pour prouver sa futur dévotion il répondrait à cette demande de justification.

N’étais ce pas pour sa qu’il était venue, se soumettre à se dieu, alors, un jour ou l’autre, il aurait du prouver cette fois qui l’animé, pourquoi pas aujourd’hui devant ces deux gardes faisant leur simple travail, les oreilles ouvertes, ils écouteraient cette tragédie ou comédie, à eux de voir cette histoire comme ils le veulent.

« Tu veux connaitre mon histoire, sache qu’elle est aussi trouble que cette mer, la même humeur et même façon, un jour un peut lire la mer, un autre non, ceci est mon histoire, certain la comprenne d’autre non, c’est ainsi, mais soit, tu as demandé par mesure de sécurité à savoir cela, et pour éviter les problèmes de mon arrivé, je te la conterais, à toi et ton ami.

Commençons au commencement, je suis né en Attique, à Thèbes, d’un père pécheur, et déjà, la mer m’attirait. Ces étendues glacé ou chauffé, pauvre ou riche en ressource, vital pour ce monde.

Sait tu ce que nager fait, oui, je suis bête, vu le dieu que tu sers, tu devrais le savoir, cette sensation d’apesanteur, lorsque tu te bouche le nez pour éviter de le remplir d’eau salé ou clair, lorsque tu descends au plus profond, à la recherche de corail et autre pierre précieuse, et que tu sens la pression de l’eau sur tes oreilles.

Comme un artiste amoureux de sa peinture, je suis tombé amoureux de cette océan, et de cette mer qui se trouve à proximité, durant mon enfance, c’est sans doute là que je passais le plus de temps, aujourd’hui encore.

J’y ai rencontré différentes bêtes, certaine venant tout droit de l’Hadès, mais qu’importe, à chaque seconde d’apnée, correspondait à une seconde de bonheur.

Sache que je ne te trace que le fil conducteur de cette histoire, j’oublie les détails, car il faut parfois faire un détour pour prendre le chemin le plus court, et comme tu veux le savoir, je vais t’expliquer la raison de ma venue en cette cité.

Il y a un an, mon père est mort, non pas sur l’eau dans sa barque comme il en avait l’habitude lui aussi de passé le temps, apparemment, cette maladie est héréditaire, mais il est mort sur la terre, la médecine n’étant pas très avancé en ces temps mythologique, personne ne sait de quoi ou qui il est mort, même moi qui ai vu cette mort subite de mes yeux, n’ai que quelques hypothèses à ce sujet, mais voici les faits.

A près une journée habituelle de pêche au près de mon père dans cette barque, et revenant lui à la nage et moi sur le bateau à ramer, en sortant de l’eau, il était bien, marchant, un pas deux pas, toujours avec de l’au sur les chevilles, mais un pieds à la surface, il est malheureusement tombé à terre, se tenant la poitrine comme transpercé de parts en parts, il était mort aussi subitement que je te parle, son cœur a sans doute lâché, qui sait, mais depuis ce jour, je cherche éviter ce domaine qu’est la terre, car chaque foulé, je le vois tomber à genoux face aux sol. Et c’est à la recherche d’une telle ville que je suis partie.

Aujourd’hui, j’ai 17 ans, je cherche un travail comme un dieu à servir, et après t’avoir conté cette histoire ironique peut-être, j’aimerai passer, car je sais que ce traumatisme peut-être guéri, mais je préfère fuir pour le moment pour revenir plus fort, alors maintenant, preuve de ma foi apporté, puis-je passé ? »


Tantale attendait la réponse du garde, comme une validation d’un dossier, il n’avait que sa à faire, attendre, avec la pointe de tristesse qui était réapparu dans son cœur, cela ne durerai pas longtemps, comme à chaque fois, c’était plutôt les empaillements successifs qui le faisait souffrir.

Mais il attendait, come pour accéder à la plage, la lever du soleil, et avec lui, les multiples nouvelles qu’il apportait.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon
EMPEREUR DES MERS
EMPEREUR DES MERS
avatar

Nombre de messages : 3702
Emploi RP : Dieu du RSM

MessageSujet: Re: Poste de garde   Mar 15 Déc 2009 - 19:23

Les deux gardes écoutèrent attentivement le nouvel arrivant. Comme d'ordinaire, Poséidon leur laissait libre choix de laisser passer ou non les étrangers. Finalement, après avoir échangé quelques mots avec son ami, Aniki repoussa le verdict:

- C'est une belle histoire, mais qu'est-ce qui nous prouve que tu n'es pas un espion envoyé par Neptune? Les portes te seront ouvertes, si tu nous expliques pourquoi tu es venu ici et pas chez le rival de Poséidon.

Alors qu'Aniki faisait toujours face à Tantale, son ami était déjà parti vers les portes...

_________________
Marinas un jour, Marinas toujours!!!

Touchàtou a écrit:
"Je viens de gagner le droit de porter cette écaille. Que m'importe le nombre de chevaliers au service de Poséidon? Je suis là moi, et d'autres viendront.

Parce que nous sommes "demain", n'est-ce pas Léosotaure?
"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poste de garde   Mar 15 Déc 2009 - 21:13

Tantale après avoir conté cette historie, n’avait toujours pas convaincu les deux de gardes l’entré, ils étaient obstiné à voir le mal en l’homme qui se présenter devant eux à la recherche de la terre du dieu des océans. Cette méfiance était peut-être du à une guerre ou autre chose en rapport à ce rival de Poséidon.

Qu’importe Tantale n’avait pas réponse à tout, mais en tout cas, à ce problème, il connaissait la réponse, le patriotisme, si on peut dire cela comme sa :

« Ne t’ayant pas convaincu par la " beauté " de mon histoire, j’ai pour toi, une justification, bien qu’elle soit un peu vague et qu’elle n’explique pas tout, la voici.

Le patriotisme.

Connais tu la religion de la Grèce, c’est une religion polythéiste, je suis sur que tu la connais, toi un serviteur d’un de ces dieux si puissant, et dans cette religion, qui est le dieu des océans ?

Poséidon.

Sache, que pour confesser mon malaise, je n’irais pas chez les dieux romains, ou indou ou autres encore, non, je confirais cela à ce dieu, pour qui des prêtres tue des petits agneaux ou autre bête, en guise de sacrifice.

Non, je suis grec de naissance et de croyance, alors je resterais chez les grecs, comme je te l’ai dit, je n’irai pas chez les romains ou autre. Je me baigne dans les mers et littoraux grecs, alors j’y reste, pour moi, c’est aussi simple que cela, maintenant, c’est à vous de voir, voir si cette raison est valable. »


Tantale avait été clair, et dorénavant, il espérait être accepté dans cette cité, car à travers les rues, le vent avait levé cette odeur d’eau de mer que l’homme aimait tant, l’odeur de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon
EMPEREUR DES MERS
EMPEREUR DES MERS
avatar

Nombre de messages : 3702
Emploi RP : Dieu du RSM

MessageSujet: Re: Poste de garde   Jeu 17 Déc 2009 - 7:00

Aniki fit un signe à l'étranger:

- Tu peux entrer. Après être passé par l'office de l'emploi qui est juste derrière ces portes, rends-toi au plus vite au Palais, pour rencontrer Poséidon. C'est lui qui décidera ou non s'il t'accepte dans son royaume.

Le second garde ouvrit alors les portes et laissa entrer Tantale.

- Bonne chance, Tantale. Et prends garde: même si tes intentions sont pures, nous sommes quand même en guerre. Si le Royaume Sous-Marin est un lieu protégé, nous ne sommes réellement en sécurité nul part...

Aniki et son ami, Tantale les ayant quitté, retournèrent à l'intérieur de leur petite cabane. Ils étaient certains que ce jeune homme n'était pas envoyé par Neptune, mais la règle était la même pour tous...

[Tu peux aller à l'office de l'emploi.]

_________________
Marinas un jour, Marinas toujours!!!

Touchàtou a écrit:
"Je viens de gagner le droit de porter cette écaille. Que m'importe le nombre de chevaliers au service de Poséidon? Je suis là moi, et d'autres viendront.

Parce que nous sommes "demain", n'est-ce pas Léosotaure?
"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poste de garde   Mer 30 Déc 2009 - 2:26

Daiton arriva fière et vit les deux garde devant l'entrée qui mène au royaume sous marin, royaume du dieu des mers, Poséidon, il s'approcha des garde et leurs dit :

- Je suis Daiton Gouyuu et je voudrez entré dans le royaume sous marin pour servir notre dieu, Poséidon.

Il continua a regardé les deux gardes en attendant une réponse, les deux gardes ne donna pas de réponse pendant presque une minute puis un des deux lui parla.





EDIT Pandora:
Alors mon petit Daiton, il semblerait que tu aies oublié de te présenter dans la section PRÉSENTATIONS.

Et 8 fautes dans un petit post, et ton premier surtout, ça fait mal aux yeux.

Je te conseille de (re)lire le guide des nouveaux et dans la mesure du possible, le règlement entier du forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon
EMPEREUR DES MERS
EMPEREUR DES MERS
avatar

Nombre de messages : 3702
Emploi RP : Dieu du RSM

MessageSujet: Re: Poste de garde   Jeu 31 Déc 2009 - 15:33

Aniki, cette fois, laissa son tour et Gorgh, son compagnon, prit les devants:

- Bienvenue au Royaume Sous-Marin, Daiton. Comme tu le sais sans doute, nous devons nous montrer particulièrement vigilants pour l'instant et nous ne laissons entrer que ceux que nous jugeons dignes de confiance. Qui es-tu, d'où viens-tu? Pourquoi veux-tu servir Poséidon?

Gorgh trouvait Aniki un peu trop confiant et, en général, se montrait bien plus intransigeant que son collègue… Les deux gardes étaient suspendus aux réponses de l’étranger.

-----

Je ne peux qu'être d'accord avec les conseils avisés de Pandora Wink

_________________
Marinas un jour, Marinas toujours!!!

Touchàtou a écrit:
"Je viens de gagner le droit de porter cette écaille. Que m'importe le nombre de chevaliers au service de Poséidon? Je suis là moi, et d'autres viendront.

Parce que nous sommes "demain", n'est-ce pas Léosotaure?
"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poste de garde   Jeu 7 Jan 2010 - 1:17

Daiton commença a rire puis il dit au deux gardes :

- Pourquoi servir Poséidon ? Tout simplement que poséidon est le seul dieu qui mérite être servie par moi bien sur et maintenant vous me léser passer a présent ?


[mp envoyé à Daiton pour edit]
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
avatar

Nombre de messages : 2101
Emploi RP : Représentante d'Hadès

MessageSujet: Re: Poste de garde   Dim 10 Jan 2010 - 13:19

[Bien avant l'arrivée de Daiton]

[Clio vient d’ICI]

Le mal aise d’Achilios dura le reste du voyage : il resta silencieusement dans son coin en détournant le visage à chaque fois que son regard croisait celui de sa protectrice.

La Passe du Trident était un puissant tourbillon et les passagers de la petite embarquation ne purent s’empêcher d’hurler lorsque Charon ramena sa rame à lui… Il ne tentait même pas de les sauver ! Les spectres ne comprirent qu’une fois arrivés qu’il s’agissait d’un moyen sur pour arriver au royaume Sous-Marin.

Ce n’est que lorsqu’ils arrivèrent auprès de la sentinelle que Clio comprit ce qui inquiétait tant Achilios…


-Halte-là ! Qui êtes-vous et que venez-vous faire au royaume du Seigneur Poséidon ?

- Bonjour, je suis Clio, bibliothécaire au royaume des Ténèbres et je suis responsable de ce groupe de prêtres et gardes qui m’accompagne à travers les bibliothèques des royaumes les plus illustres.

Je suis porteuse d’un présent de la part du Seigneur Hadès pour son Altesse Amphitrite. Dame Pandore m’a donné une lettre attestant de nos identités et de notre missions en vos terres.


La jeune fille se tourna vers Achilios qui était rouge de gêne,

- Achilios, remets-moi la lettre pour Poséidon s’il te plait.

- Je… Je…

D’un air malheureux, le jeune garçon lui tendit l’un des parchemins qu’elle lui avait confiés… Clio comprit tout de suite : il était tombé à l’eau avec lui ! Le cachet s’était décollé et l’encre avait coulé… La lettre qu’elle devait remettre à Poséidon était absolument illisible !

Face à elle, le garde de Poséidon attendait…


Dernière édition par Pandora le Sam 16 Jan 2010 - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clio
SPECTRE
avatar

Nombre de messages : 369
Postule pour : Surplis du Naga
Emploi RP : Bibliothécaire

Feuille de personnage
PVs:
310/310  (310/310)
PCs:
210/310  (210/310)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Ven 15 Jan 2010 - 23:07

Clio ne savait que faire. Il fallait qu’elle se reprenne et vite. Elle regarda Achilios complètement déconfit.

« Alors ! »

Le garde s’impatientait.

*Que vais-je faire ? Me croira-t-il si je lui explique la situation ?*

Elle observait le garde. Il avait un air renfrogné et ne semblait pas particulièrement compréhensif. Son regard noir observait à tour de rôle chacun des membres qui l’accompagnaient. Clio tenta l’explication.

« Ecoutez, nous avons eu un léger incident lors de notre voyage pour venir jusqu’ici. La lettre qui nous a été confiée a fini dans l’eau et comme vous pouvez le constater, celle-ci est maintenant illisible. »

Elle tendit le parchemin au garde. Celui-ci y jeta un bref coup d’œil et ne put que constater les dégâts.

« Ce document est illisible. Je ne peux vous laisser entrer »

*Que vais-je faire ? Que puis-je faire ? *

Clio se retourna vers son groupe sans vraiment espérer d’aide mais plus pour gagner quelques précieuses secondes. Alors qu’elle passait d’un visage inquiet à un autre, elle vit le garde qui s’était battu, Keldorn, tenir, en plus de sa lance, le petit coffre contenant le présent pour Amphitrite.

*Je ne peux ouvrir le coffret mais ce dernier possède le sceau de notre dieu !*

Clio reprit un peu confiance et espoir.

« Keldorn »

Le garde se raidit à l’appel de son nom. Il semblait fort mal à l’aise.

*Il pense peut-être que je souhaite l’incriminer pour la bagarre sur le bateau ?*

« Madame ? »

Clio lui adressa un sourire rassurant.

*Certes il s’est battu mais ils sont tous sous ma responsabilité. Quoique qu’ils fassent c’est moi qui doit gérer la situation et non eux.*

« Keldorn, apportez-moi le coffret que vous tenez s’il vous plait ! »

Les prêtres s’écartèrent devant Keldorn qui tendit le coffret à la jeune femme. Puis il se posta sur sa gauche avec un air sérieux et sévère. Clio comprit, à son attitude, qu’il venait la protéger en cas de problème avec le garde.

« Merci »

*A la fois pour le coffret et votre présence !*

Cette dernière l’a rassurait.
Elle observa rapidement le coffret en or ouvragé. Comme elle se souvenait, le dessus du coffret était marqué du même sceau que celui qui se trouvait sur les parchemins : un « H » sur une étoile à cinq branches le tout figurant sur le symbole de l’infini : ∞. Le même « H » figurait sur la serrure.
Clio présenta le coffret au garde.

« Voici le cadeau de notre seigneur pour la dame du seigneur des océans. Comme vous pouvez le constatez, le sceau du dieu Hadès figure sur le coffret, preuve qu’il provient bien du royaume des ténèbres. Pouvez-vous nous laissez entrer ? »

Le garde se saisit du coffret et se mit à l’observer sous tous les angles. Clio ne savait pas quel serait sa réponse mais espérait que le coffret suffirait à leur passage.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
avatar

Nombre de messages : 2101
Emploi RP : Représentante d'Hadès

MessageSujet: Re: Poste de garde   Sam 16 Jan 2010 - 11:57

Le garde marinas scrutait la boite d'un oeil sceptique. Il avait l'air d'hésiter... Et il hésitait sérieusement: depuis le retour d'Amphitrite, les mesures de sécurité s'étaient décuplées et renforcées. Il y avait un risque réel de représailles netpuniennes, une attaque ou des infiltrations d'espions! Et demain, Aniki devait se marier, et cette fois, il n'avait aucune intention que son bonheur soit encore repoussé!

Il rendit le coffret à la prétendue envoyée d'Hadès,


- Non.

L'autre sentinelle avait fait demandé des renforts, et très vite, une vingtaine de gardes armés étaient arrivés à l'entrée.

Celui qui se tenait face à Clio jeta un regard froid à Keldorn, visiblement il ne se laissait pas vite impressionné, même par un garde des ténèbres.

Il s'adressa d'une voix autoritaire à Clio,


- Vous m'excuserez de ne pouvoir vous croire sur parole, mademoiselle. Mais en temps de guerre nous devons rester prudents! Vous comprendrez que c'est plutôt étrange que les documents qui pourraient prouver vos dires soient justement illisibles.

Le garde s'arrêta un instant. Un instant qui parut une éternité à Clio.

Allait-il leur refuser l'entrée?

La jeune femme s'apprêtait à tenter une nouvelle fois de le persuader mais il fut plus rapide,


- Je vais vous mener à Poséidon.

Un murmure soulagé s'éleva de la délégation de spectres, ils allaient enfin pouvoir se reposer, se réchauffer et...

- Seule. Le reste de votre groupe restera ici, sous la vigilance de mes camarades, le temps que Poséidon prenne une décision.

Le ton employé était sans appel.

Cette fois, ce fut un murmure d'indignation qui s'éleva de derrière la bibliothécaire... Le regard de Keldorn et des autres gardes-squelettes était noir, visiblement disposés à tuer tout ces misérables marinas... Pour qui se prenaient-ils???
Revenir en haut Aller en bas
Clio
SPECTRE
avatar

Nombre de messages : 369
Postule pour : Surplis du Naga
Emploi RP : Bibliothécaire

Feuille de personnage
PVs:
310/310  (310/310)
PCs:
210/310  (210/310)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Sam 16 Jan 2010 - 15:20

*Seule…Mener à Poséidon. Mais que se passe-t-il donc ?*

Clio accusait le coup. Elle qui était partie pour un voyage à but culturel, pour représenter le dieu des ténèbres, et la voilà qui se retrouvait devant une vingtaine de gardes plus qu’hostiles et près à tout et même au pire pour les empêcher d’entrer dans le royaume sous marin.
Clio était perdue. Sa tête se mit à tourner.

« Certainement pas ! Seule ! Mais vous rêvez ! »

Cette interjection ramena Clio à la réalité. Keldorn s’était posté devant elle et commençait à apostropher violement le garde.

« Cette dame est envoyée ici par Dame Pandore elle-même ! Elle mérite le respect et ne se retrouvera pas seule au milieu du domaine sous-marin ! »

Achilios, à son tour, fit un pas en avant et repris les propos de Keldorn.

« Oui, Clio n’ira pas seule voir votre dieu ! »

Les marinas en face commençaient à leur tour à devenir très nerveux et agités. Clio compris qu’elle devait vite intervenir avant que cela ne dégénère.

« Ça suffit ! Tout le monde se calme ! »

Clio s’était interposée entre les deux gardes, du royaume sous-marin et des ténèbres. Son regard passait de l’un à l’autre.

« Je viens avec vous… »

« Mais ! Vous n’y pensez pas Dame Clio ! »

Keldorn était stupéfait de la réaction de la bibliothécaire. Clio comprit à son regard qu’il s’inquiétait. Elle comprit très vite aussi que le garde ne portait pas les habitants du royaume de Poséidon dans son cœur.

« Je viens »

La sentinelle observa la jeune fille et le garde. Il renifla bruyamment.

" Très bien. Suivez-moi »

Le garde se retourna et commença à avancer. Clio lui emboita le pas mais se vit retenir par le bras par Keldorn.

« N’y allez pas seule Madame ! »

Clio regarda le garde et lança à la sentinelle.

« Donnez moi deux minutes, j’arrive »

« J’ai pas que ça à faire ! »

Mais le marinas ne répliqua. Il comprit au regard de Clio et à la tension ambiante qu’il valait mieux lui laisser quelques minutes.
Clio le remercia d’un signe de tête et revint vers son groupe. Elle prit Achilios et les gardes à part.

« Tu ne vas pas y aller seule Clio ! »

« Il a raison, vous devez avoir quelqu’un avec vous pour vous protéger au cas où. Ces marinas ne sont pas dignes de confiance. Si ça se trouve, ils veulent juste vous éloigner du groupe, comprenez de nous autres gardes, et de vous capturer facilement. Ils seraient trop contents d’avoir un spectre dans leurs cellules. »

Ce que dit le garde l’a fit frissonner.

« Peut-être, oui. »

*Mais je ne peux risquer une altercation.*

Clio eu un regard serein et résolue. Elle s’adressa aux cinq hommes en les regardant dans les yeux pour appuyer chacun de ses mots et leurs faires comprendre qu’elle était très sérieuse.

« Nous sommes les représentants du seigneur Hadès. Nous devons nous conduire avec sérieux et sérénité. Nous sommes dans une mission pacifique, culturelle. Il n’y a aucun conflit entre le seigneur Poséidon et notre dieu même si la situation est tendue. Je ne tiens pas à déclencher une guerre. Aussi, je vais aller avec le garde voir le seigneur des eaux et tenter de lui expliquer la situation… »

« Mais… »

Achilios tenta d’objecter mais Clio le fusilla du regard et repris :

« Je ne veux pas que vous discutiez mes ordres. Vous resterez ici et protégerez les autres spectres. Mais je ne veux aucun problème avec les marinas. Vous restez là et vous attendez mon retour ! »

Son regard se fixa sur le visage de Keldorn.

« Pas de provocations, pas d’altercations. Rien ! C’est compris ! »

Les spectres comprirent qu’ils devaient se tenir tranquille.

« Ces marinas ne sont que des méduses, ils sont stupides ! »

Keldorn avait fais cette remarque entre ces dents mais Clio l’entendit murmurer.

« Si ils sont si stupides, montrez vous plus intelligents qu’eux, restez tranquille et si ils vous provoquent, ne répondez pas ! Ou vous en subirez les conséquences ! »

Clio, par cette phrase, lui fit comprendre qu’en cas de problèmes, il devrait en répondre devant dame Pandore en personne au royaume des enfers.

« Très bien, Madame »

Il le dit de mauvaise grâce mais Clio savait qu’il resterait tranquille et les autres aussi. Les spectres rejoignirent les prêtres et les encadrèrent. Ils montraient par là aux marinas qu’ils resteraient tranquilles mais qu’ils ne leur faisaient pas confiance pour autant.
Clio se retourna et marcha vers la sentinelle mais Achilios lui emboitait le pas. Lui n’avait visiblement pas totalement accepté les ordres. Clio s’en courrouça mais compris en regardant le garçon qu’il s’inquiétait beaucoup pour elle, d’autant plus qu’il était responsable de cette situation. Le regard de Clio s’adoucit.

« Ecoute Achilios, reste avec les autres ! »

Il ne voulait pas la regarder dans les yeux, il fixait toujours le sol. Clio le saisit doucement par les épaules et releva son menton.

« Regarde-moi ! Allons »

Clio l’obligea doucement à la regarder. Elle vit qu’il avait le regard plein de larmes.

« C’est à cause de moi tout ça ! Je suis désolée »

« Non ce n’est pas de ta faute, c’était un accident. Si quelqu’un est responsable c’est moi. J’aurai du intervenir plus rapidement sur le bateau. Tu vois, tu n’y es pour rien. Calme-toi ! J’ai besoin de toi ici. Je veux que tu maintiennes l’ordre. Si tu vois que la situation commence à se dégrader, je veux que tu calmes tout le monde ! Tu comprends ? »

Achilios s’essuya les yeux et hocha la tête.

« Oui, tu peux compter sur moi ! Je surveillerais tout le monde ! »

Clio hocha la tête. Tout à coup, elle entendit le marinas renifler une nouvelle fois. Clio comprit qu’elle devait faire vite.

« Rejoins les autres ! »

Achilios tourna les talons et rejoignit le groupe. Clio repartit en direction du garde.

« Je vous suis »

Le garde ne dit rien. Il la regardait avec dédain. Visiblement, il ne portait pas les spectres dans son cœur comme les spectres les marinas. Clio eu de nouveaux frissons mais elle s’inquiétait peu de sa sécurité. Elle craignait beaucoup plus ce qui risquait d’arriver durant son absence.

*J’espère que tout se passera bien. Seigneur Hadès protégez les et faites que rien de dramatique n’arrive !*

Clio n’osa pas se retourner pour regarder la petite troupe une dernière fois. Elle craignait qu’ils voient son inquiétude et qu’elle soit mal interprétée. Elle ne voulait pas mettre le feu aux poudres.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
avatar

Nombre de messages : 2101
Emploi RP : Représentante d'Hadès

MessageSujet: Re: Poste de garde   Dim 17 Jan 2010 - 17:58

Deux des gardes escortèrent l'envoyée de Dame Pandora au travers de la cité des Mers, tandis que la vingtaine d'autres se tenaient sur leurs gardes face au groupe des spectres.

[SUITE]
Revenir en haut Aller en bas
Voji
GENERAL DU DRAGON DES MERS
GENERAL DU DRAGON DES MERS
avatar

Nombre de messages : 1758
Postule pour : une vie heureuse
Emploi RP : gardien de Pilier bénévole

Feuille de personnage
PVs:
700/700  (700/700)
PCs:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Sam 30 Jan 2010 - 8:11

[Clio et Voji viennent du palais]

Ils furent rapidement hors du palais et prirent la route du poste de garde.

- J'ai rencontré Dame Pandora, un jour.

Voji se souvenait fort bien de son voyage aux enfers:

- Hadès avait fait appel à Athéna, Odin et Poséidon: plusieurs de ses spectres avaient disparu au Royaume d'Eten et il avait besoin d'apprentis pour aller les secourir. J'ai été envoyé. Nous sommes arrivés trop tard pour sauver les spectres, malheureusement, mais nous avons pu terminer leur mission.

Cette mission au cours de laquelle Voji avait rencontré Miaka, qui portait aujourd'hui son enfant. Le marinas ne savait pas trop pourquoi il racontait cela, aujourd'hui: peut-être parce que cela lui faisait plaisir de se remémorer ces événements. La joie et le bonheur qu'il avait ressenti, en effectuant ce voyage. Il ne pouvait que souhaiter à Clio d'en tirer autant de plaisir que lui: il l'enviait de pouvoir parcourir le monde...

- Dame Pandora était vraiment impressionante...

_________________
Je t'ai vu, Invité, n'essaie pas d'approcher de mon Pilier!



I love you I love you I love you Tout heureux d'avoir une admiratrice!!! I love you I love you I love you
1 bonus rp au choix + la reconnaissance de Poséidon et des marinas!
Revenir en haut Aller en bas
Clio
SPECTRE
avatar

Nombre de messages : 369
Postule pour : Surplis du Naga
Emploi RP : Bibliothécaire

Feuille de personnage
PVs:
310/310  (310/310)
PCs:
210/310  (210/310)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Sam 30 Jan 2010 - 22:11

Le général raccompagnait Clio auprès de ses spectres. La jeune femme lui en était reconnaissante.

« Dame Pandora était vraiment impressionnante... »

Elle acquiesça.

« Je ne peux que vous approuver. Je ne l’ai moi-même rencontré qu’une seule fois lorsqu’elle m’a donné les indications pour le voyage. Elle est très charismatique. Elle possède une grande aisance naturelle. Mais elle est également d’une grande gentillesse. »

Ils continuèrent à avancer en silence quelques instants.

« Général, je vous remercie de m’accompagner jusqu’à mes compagnons. Je pense que vous avez certainement des choses plus importantes à faire que de servir d’accompagnant »

Elle sourit. C’était une délicate attention qu’elle appréciait même si cela la gênait quelques peu. Elle ne pensait pas mériter autant d’attention même si elle était l’ambassadrice du dieu. Elle aurait eu bien sur besoin d’un garde pour la ramener auprès des siens. Mais de là à bénéficier de l’escorte d’un général de Poséidon c’était un grand honneur et Clio l’appréciait.
Revenir en haut Aller en bas
Voji
GENERAL DU DRAGON DES MERS
GENERAL DU DRAGON DES MERS
avatar

Nombre de messages : 1758
Postule pour : une vie heureuse
Emploi RP : gardien de Pilier bénévole

Feuille de personnage
PVs:
700/700  (700/700)
PCs:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Lun 1 Fév 2010 - 19:49

« Général, je vous remercie de m’accompagner jusqu’à mes compagnons. Je pense que vous avez certainement des choses plus importantes à faire que de servir d’accompagnant »

Voji sourit: jusqu'il y a peu, Poséidon ne l'aurait pas missionné pour conduire une ambassadrice d'Hadès. Il avait évidemment certains problèmes qui l'attendaient, mais rien n'était particulièrement pressant. Au contraire, il était heureux d'avoir l'opportunité de rencontrer Clio. D'autant qu'elle venait d'un royaume que le général trouvait fascinant...

- C'est un grand honneur de vous accompagner. Nous n'avons que trop rarement des émissaires d'autres grands royaumes, ce qui rend votre venue ici exceptionnelle. C'est une grande opportunité pour nous de nous instruire.

Le chemin qui les menait vers le poste de garde n'était pas très long: ils y seraient rapidement. Voji essaya tant bien que mal de décrire les endroits par lesquels ils passaient à Clio: puisque la spectre aurait à passer un certain temps au Royaume Sous-Marin, cela n'était sans doute pas une mauvaise idée qu'elle apprenne à le connaître un peu.

En outre, plus elle y resterait, plus elle serait en sécurité. Car une fois repartie, Clio serait bien plus vulnérable. Les routes n'étaient pas vraiment sûres...


- Je vous envie de pouvoir voyager et visiter toutes ces grandes cités. Mais je crois que ce ne sera pas facile. Poséidon a raison: Hadès n'a rien à craindre de personne, mais cela n'empêche que les temps sont sombres. Nous ne sommes pas les seuls à être en guerre...

Clio et Voji arrivèrent en vue du poste de garde, où les spectres attendaient toujours.

- Qui sait! Un jour peut-être, je retournerai aux enfers. Et dans ce cas, j'apprécierai d'y connaître quelqu'un...

_________________
Je t'ai vu, Invité, n'essaie pas d'approcher de mon Pilier!



I love you I love you I love you Tout heureux d'avoir une admiratrice!!! I love you I love you I love you
1 bonus rp au choix + la reconnaissance de Poséidon et des marinas!
Revenir en haut Aller en bas
Clio
SPECTRE
avatar

Nombre de messages : 369
Postule pour : Surplis du Naga
Emploi RP : Bibliothécaire

Feuille de personnage
PVs:
310/310  (310/310)
PCs:
210/310  (210/310)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Mar 2 Fév 2010 - 23:04

Alors qu’ils approchaient du poste de garde, le général indiquait à Clio les différents lieux par lesquels ils passaient.

*Je crains de ne pas retenir tout ça ! *

Elle se dit qu’elle aurait un peu de temps devant elle pour retenir tout ça.
Alors qu’ils arrivaient en vue du poste de garde, une des phrases du dragon des mers l’inquiéta.


« Je vous envie de pouvoir voyager et visiter toutes ces grandes cités. Mais je crois que ce ne sera pas facile. Poséidon a raison: Hadès n'a rien à craindre de personne, mais cela n'empêche que les temps sont sombres. Nous ne sommes pas les seuls à être en guerre... »

Les derniers mots ne plaisaient pas du tout à Clio.

*Les temps sont sombres… Nous ne sommes pas les seuls à être en guerre…Qu’est-ce que cela veut dire ?*

Le visage de la bibliothécaire perdit son sourire radieux. L’inquiétude le remplaça. En quittant le royaume d’Hadès, elle n’avait pas demandé à dame Pandore les risques qu’elle encourait. Elle n’avait as peur mais quand on connait le danger, on peut mieux l’appréhender.

*J’aurai du poser la question !*

Pour la deuxième fois de la journée, elle se sentait stupide. Elle n’avait pas pris la moitié des renseignements qu’elle aurait du prendre.

*Comme ambassadrice, on fait mieux !*

Mais c’était trop tard à présent, elle allait devoir composer avec les non-informations, sa mission et son groupe.

« Qui sait! Un jour peut-être, je retournerai aux enfers. Et dans ce cas, j'apprécierai d'y connaître quelqu'un... »

Les mots de celui qui l’accompagnait la tirèrent de ces réflexions. Ils arrivaient au poste de garde. Elle voyait déjà les marinas et ses gardes. Elle s’arrêta et se tourna vers le général.

« Général, si vous venez un jour au Royaume d’Hadès, croyez bien que se sera un réel plaisir pour moi de vous accueillir et de vous faire découvrir notre cité »

Elle sourit au général. Elle le pensait sincèrement. Puis elle se rapprocha de l’homme et lui demanda en baissant la voix :

« A quels dangers dois-je m’attendre selon vous sur la route ? »

Elle le regardait avec une certaine inquiétude dans les yeux. Elle espérait se faire du soucis pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voji
GENERAL DU DRAGON DES MERS
GENERAL DU DRAGON DES MERS
avatar

Nombre de messages : 1758
Postule pour : une vie heureuse
Emploi RP : gardien de Pilier bénévole

Feuille de personnage
PVs:
700/700  (700/700)
PCs:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Sam 6 Fév 2010 - 9:32

- A quels dangers dois-je m’attendre selon vous sur la route ?

Malheureusement, Voji n'avait aucune réponse précise à donner. Tant de choses pouvaient se poduire. Peut^-être ne rencontreraient-ils aucun problème, mais il fallait tout de même se préparer. Il avait remarqué que Clio avait murmuré, comme si elle craignait d'être entendue.

- Avec un voyage aussi long que celui que vous entamez, il est impossible d'idientifier les soucis que vous pourrez rencontrer. Des attaques, bien entendu, sont possibles, mais j'imagine aisément que les gardes qui vous accompagne sont entraînés pour parer à cela. Des problèmes diplomatiques seraient possibles.

A l'instant, Voji se demanda si Clio avait un présent et une lettre à remettre à chaque cité dans laquelle elle se rendrait, ou si cet honneur avait été réservé au Royaume Sous-Marin...

- Normalement, les villes que vous visiterez sont en bons termes avec Hadès, mais on ne sait jamais. Les alliances peuvent se rompre rapidement. En outre, certaines défections sont à redouter. Je ne sais pas à quel point les copistes et les gardes tiennent à leur royaume, mais imaginez que l'un d'eux décide de rester dans un des endroits où vous irez...

Le général ne connaissait pas assez les enfers, mais il se doutait que son propre royaume pouvait être attirant pour des étrangers. Avec le temps, le voyage durant, un copiste ou un garde pourrait trouver avantageux de délaisser le convoi... A moins qu'aux enfers, tous les citoyens soient liés par quelque profond patriotisme.

- A côté de ça, je suis certain que Dame Pandora a tout prévu. Qu'elle a choisi les gardes spécifiquement pour cette mission. Quoiqu'il se passe, vous trouverez toujours une solution...

A force d'avancer, ils atteignirent le poste de garde. Les spectres accueuillirent le retour de Clio avec satisfaction: ils avaient attendus bien assez longtemps...

_________________
Je t'ai vu, Invité, n'essaie pas d'approcher de mon Pilier!



I love you I love you I love you Tout heureux d'avoir une admiratrice!!! I love you I love you I love you
1 bonus rp au choix + la reconnaissance de Poséidon et des marinas!
Revenir en haut Aller en bas
Clio
SPECTRE
avatar

Nombre de messages : 369
Postule pour : Surplis du Naga
Emploi RP : Bibliothécaire

Feuille de personnage
PVs:
310/310  (310/310)
PCs:
210/310  (210/310)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Dim 7 Fév 2010 - 18:06

Clio comprit que malheureusement le général ne pouvait être plus précis sur les dangers qu’ils encouraient, elle et les autres spectres.

« Merci pour votre franchise général »

Elle inclina la tête et lui souria. Puis elle se dirigea vers les spectres.

Achilios sauta sur ses deux pieds et couru vers elle en la voyant arriver. Les autres spectres, qui étaient assis sur le sol, se relevèrent également.


« Alors ? »

Achilios avait posé la question que tous les spectres se posaient. Clio leur sourit.

« Nous sommes ici les bienvenus et nous allons pouvoir nous restaurer et nous reposer. Nous aurons accès à la bibliothèque sans aucuns problèmes »

Elle se tourna en indiquant le général de la main.

« Voici le général du dragon des mers qui a eu la gentillesse de me raccompagner »

Elle revint vers la petite troupe. Son ton jovial devint alors plus ferme et plus sérieux.

« Le seigneur Poséidon nous fait le grand honneur de nous accueillir dans son royaume et de nous accorder sa confiance. Par conséquent, votre comportement doit être irréprochable. N’oubliez que nous sommes les représentants du royaume de notre dieu, Hadès. Faites lui honneur ! »

Son ton s’adoucit.

« Nous pouvons y aller maintenant »

Les sourires et le soulagement se lisaient sur tous les visages y compris ceux des gardes. Ces derniers semblaient finalement comptant de pouvoir prendre du repos et de ne pas avoir à combattre. Même si ils ne portaient pas les Marinas dans leur cœur, une issue pacifique était préférable.

Les spectres s’approchèrent de la jeune femme, les quatre gardes les encadraient toujours. Achilios vint se placer aux côtés de Clio. Elle se pencha vers lui.


« Tu vois tout est bien qui fini bien. La perte du manuscrit était un accident. J’ai toujours confiance en toi, ne t’inquiète pas »

Achilios se sentait gêné même si sa chute dans l’eau n’était pas de son fait, il s’en voulait quand même, la bibliothécaire l’avait bien compris. Mais elle ne voulait pas qu’il continue à culpabiliser pour cet incident.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
REPRÉSENTANTE D'HADÈS
avatar

Nombre de messages : 2101
Emploi RP : Représentante d'Hadès

MessageSujet: Re: Poste de garde   Dim 7 Fév 2010 - 18:56

Le Général se retira après avoir indiqué à la représentante d'Hadès une auberge suffisamment grande et simple d'accès. "L'Atlantisca".

Les spectres s'y rendirent d'un pas pressé, la nuit était tombée et tous aspiraient à un diner convenable et une nuit de repos.



SUITE

[Suite de Voji: clic]
Revenir en haut Aller en bas
Skida
MARINAS
avatar

Nombre de messages : 637
Postule pour : Chrysaor
Emploi RP : conciliateur général

Feuille de personnage
PVs:
300/300  (300/300)
PCs:
195/195  (195/195)

MessageSujet: Re: Poste de garde   Ven 12 Fév 2010 - 22:26

Skida et Amalthia descendait le chemin qui menait aux portes du royaume. Le corail remplaçait les fleurs et la roche l'herbe, le décor n'en était pas moins paisible. Les deux jeunes gens discutaient joyeusement, heureux de rentrer chez eux après leur longue route et de revenir saint et sauf.
Amalthia avait bien failli ne pas revenir au royaume de Poséidon , mais Skida l'avait sauvée et c'est ensemble qu'ils allaient rentrer au bercail.

Ils portaient une toge blanche , une cape bleue roi , et une épée. Celle de la jeune fille était plus petite mais gravée d'étrange runes, celle du jeune homme était plus longue et plus lourde, c'était une claymore.
ILs n'ait pas avec eu l'objet de leur mission, mais l'oracle des mers devait être en lieux sur dans le domaine sous marin. En effet à l'aide du médaillon magique, elle avait été téléportée au prés des marinas.

Ils arrivèrent au poste de garde qui défendait et protégeait l'entrée du royaume.

-Nous voila de retour! Comme j'ai hâte de rentrer chez moi!

-Nous ne somme pas resté bien longtemps pourtant.

dit elle avec un clin d'oeil

-Oui c'est vrai, mais ça faisait bien longtemps que je n'avais plus de chez moi, une maison je veux dire.

-HMmm

C'était une notion difficile pou la marina qui vivait auparavant dans une foret. Telle une ermite, elle vivait avec une complicité proche avec la nature. Le pluie et le vent ne ma gênait pas du tout et bien au contraire cette vie lui manquait. Cependant elle devait reconnaître que la vie au sanctuaire de Poseidon était bien agréable. elle pourrait retourner au centre de soin, où elle était directrice. Oui, elle aussi était heureuse de rentrer.

-Bonjour dit Skida aux gardes

- Je suis Skida, marina du seigneur Poseidon et voici Amalthia Marina de Poseidon.


Ils attendaient la réaction des gardes, allaient ils les reconnaître? Après tout ils n'avaient aucune preuves et il n'avait jamais croisé qu'une seule foi lors de son entrée au royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poste de garde   

Revenir en haut Aller en bas
 

Poste de garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'entrée aux sept mers-
Sauter vers: